Liège Le comité a validé sa candidature à l’unanimité; il y aura aussi de nombreux jeunes

C’était LA grande inconnue sur la place liégeoise… à moins de six mois des élections, un parti (et non des moindres puisqu’il siège en majorité), le CDH, ne semblait pas vouloir sortir du bois. Qui pour mener la liste ? Il faut dire qu’au vu des dernières actualités dont le départ de Marc Gillis au MR, les Humanistes semblaient groggy.

Aujourd’hui pourtant, une partie conséquente de la liste qui sera présentée aux électeurs le 14 octobre prochain est bel et bien connue; une partie majeure même puisqu’il s’agit des quinze premières places. Et surprise, le CDH a fait le choix de l’audace plutôt que de la tradition… La tête de liste sera Carine Clotuche, associée à de nombreux jeunes.

Carine Clotuche est en effet un choix osé. Sans révolution pourraient dire les septiques puisque l’élue, âgée de 50 ans depuis quelques jours, siège déjà sur les bancs du conseil. En 2012 toutefois, celle-ci n’avait pas été directement élue puisqu’elle avait obtenu le 12e score, avec 624 voix (en figurant à la 14 position sur la liste). Conseillière CPAS depuis 2014, elle ne siège au conseil comunal de Liège que depuis quelques mois, depuis le décès de Jacques Marneffe. Un choix risqué donc, un choix osé, qui affiche donc une volonté de renouvellement…

Juriste de profession et reconnue pour être une femme compétente elle doit apporter un souffle nouveau sur cette liste que d’aucuns voient déjà réduite à néant au lendemain du scrutin. Mais ces rumeurs, ces sondages, un CDH en perte de vitesse depuis des années,… Voilà sans doute ce qui a finalement fait bouger les militants; Carine Clotuche a été élue à l’unanimité par le comité de liste.

Il y a peu, Benoît Drèze nous confiat qu’il fallait un vrai renouveau au CDH. Il désirait mener la liste ou du moins figurer sur une liste composée de jeunes. Carine Clotuche représente ce changement.

Et pour la jeunesse ? La requête semble aussi rencontrée et fut d’ailleurs appuyée par la ministre Alda Greoli qui soutiendra la liste. Dix des quinze premières places sont occupées par des nouveaux candidats et huit ont moins de 35 ans. Ainsi, Benjamin Bodson, 27 ans, responsable des jeunes CDH à Liège et diplômé en droit international, figurera en bonne position, sans doute à la deuxième place.

Une certitude enfin : les caciques du CDH liégeois seront aussi de la partie. Michel Firket, Michel de Lamotte et… Benoît Drèze.