Liège

Les secours sont tombés plus de 17.000 euros en liquide dans la maison de Chaudfontaine

Régis, un habitant de Chaudfontaine a bénéficié d’une peine de probation autonome de 2 ans ou à défaut de 15 mois de prison ferme après avoir mis sur pied une plantation de cannabis dans son habitation. Le 31 août 2014, les secours sont intervenus pour un incendie qui s’était déclenché dans son immeuble.

Lors de leur intervention les secours ont découvert 17.006, 70 euros et plus de 1.200 grammes de cannabis. Une lampe de sodium qui sert à la culture de cannabis et un plant de cannabis se trouvaient également dans les lieux. Dans le véhicule du suspect, les policiers ont découvert 300 euros et un peu moins de 10 grammes de cannabis.

Des clients potentiels du suspect ont été entendus. Ils ont expliqué avoir été fournis par l’intéressé pendant près de deux ans.

Entendu, Régis a admis les faits. Il a expliqué être toxicomane depuis ses 16 ans. Il a exprimé des regrets et a entrepris des démarches pour tenter de mettre fin à sa dépendance qui dure depuis plus de trente ans. Il a également expliqué qu’il avait un état de santé qui le diminuait fortement.

Le tribunal a tenu compte du trouble occasionné à l’ordre social et du danger que constitue le cannabis en termes de santé publique. Le juge a également retenu le fait que cette substance avait des effets néfastes sur la santé des consommateurs en entrainant de la dépendance dans leur chef. Le tribunal a pris en compte de la durée des faits, mais aussi de leur ancienneté relative. Régis n’avait qu’un seul antécédent de roulage. Le tribunal a aussi prononcé une confiscation par équivalent de 12.000 euros en plus de l’argent saisi sur place.