Liège

Le parquet a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 5 ans de prison contre un Wanzois âgé de 54 ans poursuivi pour un ensemble de faits de viol, séquestration, menaces et extorsions. Habillé et maquillé en femme, cet homme est suspecté d'avoir agressé trois prostituées entre novembre 2011 et mars 2012. Plusieurs prostituées avaient été victimes d'agressions très particulières au centre d'un quartier chaud de Liège. Elles avaient expliqué avoir été agressées par un travesti qui les avaient approchées puis qui les avaient menacées. Ces faits de viol, d'extorsions et de menaces avec armes avaient été pris au sérieux. Une description de l'individu et de son moyen de transport avait été réalisée et communiquée aux travailleuses du secteur.

Le 20 mars 2012, un homme avait été intercepté au volant de son véhicule dans le quartier Cathédrale nord à Liège alors qu'il était porteur d'une perruque blonde, maquillé et habillé en femme. Il s'agissait du prévenu, un Wanzois de 54 ans, fonctionnaire à la Région wallonne. Il avait reconnu être victime d'une déviance sexuelle et se travestir depuis de nombreuses années mais il contestait être l'auteur des trois agressions.

Un expert avait estimé que le prévenu avait adopté ce comportement déviant en raison de difficultés relatives à son orientation sexuelle. Ses agressions étaient réalisées avec un désir d'humiliation et de punition à l'égard des femmes et plus particulièrement des prostituées.

Le prévenu a réclamé son acquittement. A titre subsidiaire, son avocat a plaidé le sursis.

Jugement le 26 mars.