Liège

A la suite de l'incendie qui a ravagé le commissariat de police de Sainte-Marguerite dans la nuit de mardi à mercredi, le parquet de Liège a envoyé un expert sur place afin qu'il détermine l'origine du sinistre.

Ses conclusions devraient être communiquées jeudi, a-t-on indiqué mercredi en fin de journée au parquet de Liège. En attendant, aucune piste n'est écartée, pas même l'hypothèse d'un acte intentionnel. Le bâtiment ayant été détruit, ce qu'il en reste devra vraisemblablement être démoli. Sachant que l'immeuble était vétuste, le commissariat qui y était établi était voué à être transféré vers un nouveau bâtiment, à l'angle des rues Hocheporte et Agimont, dont les travaux ont débuté il y a peu.

Il convient dès lors, en attendant sa mise à disposition, de reloger la trentaine de personnes dépendant du commissariat de Sainte-Marguerite/Glain. Deux pistes sont toujours envisagées. Soit ces personnes seront transférées vers un autre commissariat de la ville de Liège, voire deux autres, tout en restant affectées à la population de la zone Sainte-Marguerite/Glain, soit elles seront relogées dans un autre bâtiment public, idéalement dans le même quartier.