Liège Selon les premières estimations, le MR se stabilise mais pas le PS. Ecolo gagne du terrain. Ces résultats sont partiels.
Si ces chiffres se confirment, la majorité esneutoise actuelle, MR-PS, pourrait être renversée. Si mathématiquement cela reste possible en effet, l'électeur semble avoir sanctionné le PS mené par Bernard Marlier. Les libéraux se stabiliseraient à plus de 30% mais le PS, 29,4% en 2012, n'atteindrait pas les 20%. Contrairement à Agora (tendance CDH) et à Ecolo qui passerait de 15 à 20%.