Contrarié, il frappe sa femme enceinte de 8 mois

Jérôme Jacot Publié le - Mis à jour le

Liège

Déjà connu pour violence, il risque de retourner en prison.

Un Comblinois de 39 ans a été déféré dimanche matin au Parquet de Liège pour violences conjugales sur son ex-épouse enceinte de 8 mois. L’individu, dans une mauvaise passe, s’était fait connaître de la justice en juin dernier en séquestrant sa compagne et ses enfants au domicile et en menaçant de faire sauter celui-ci. Il avait écopé de 18 mois de prison avec sursis probatoire en septembre dernier

Ce 4 novembre, il s’est rendu à son ancien domicile afin de récupérer des affaires mais également le remboursement de courses. Le ton est monté et le trentenaire a frappé à deux reprises dans le ventre son épouse enceinte de ses œuvres. Elle a pu esquiver le premier coup mais pas le second.

La voisine présente sur les lieux a dû effectuer un étranglement pour qu’il stoppe sa violence. Le dossier a été mis à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt.

Jérôme Jacot