Liège Les frangins Laurenz et Konstantin ont été félicités par leur idole Gilbert, dimanche.

Le vélo, c’est souvent une histoire de famille. Les Rex en amènent une nouvelle preuve, eux qui cumulent les résultats sur trois fronts, avec Laurenz, Konstantin et Tim, qui ont chacun figuré cette saison parmi les meilleurs coureurs wallons de leur catégorie. D’ailleurs, Laurenz et Konstantin ont été mis à l’honneur, dimanche, lors de la cérémonie de remise des prix du DH Challenge Philippe Gilbert, que le premier a terminé neuvième chez les juniors et le second sixième chez les débutants.

"C’était un grand honneur d’être félicité par Philippe Gilbert en personne, devant d’autres personnalités du vélo, comme Maxime Monfort ou Gaëtan Bille", commente Laurenz, qui a initié ses petits frères au vélo. "Je me rappelle encore que j’avais été si fier, il y a quelques années, de participer à sa randonnée et de recevoir un autographe de sa part. Mais, cette fois, c’était fort d’être félicité par son idole !"

Au terme d’une saison lors de laquelle il a combiné la route avec le VTT. "Ce ne sera plus le cas l’an prochain, je vais me consacrer uniquement à la route", continue Laurenz. "Avant, quand je faisais du VTT, j’entendais dire que sur la route, c’est un peu chacun pour soi, mais j’ai découvert que ce n’est pas vrai. Et puis, grâce aux stages et sélections de la FCWB mises sur pied par Sébastien Fontaine, on s’entend tous bien, même ceux de clubs différents."

De la bonne entente, il y en a aussi entre les frères Rex. "Il n’y a pas de rivalité entre nous", confirme Konstantin, qui va lui aussi se consacrer uniquement à la route. "Même si nous restons des frères, avec quelques disputes possibles (rires !). Mais on s’encourage l’un l’autre. Nous allons parfois rouler ensemble, surtout dans les sorties calmes, comme nous avons des âges différents et donc des charges de travail sur le vélo différentes."