Liège Frédéric Daerden, lfutur ministre ?
Depuis plusieurs semaines, beaucoup évoquaient cette "promotion" pour Frédéric Daerden, député fédéral et bourgmestre de Herstal. Ce vendredi soir, le comité fédéral de la fédération liégeoise du PS s'est réuni et a officiellement validé la décision. Il propose que la tête de liste à la Chambre soit attribuée à Frédéric Daerden. Quant à la Région, Jean-Claude Marcourt, ministre de l'Enseignement Supérieur, rempilera.
Avec le choix posé par Willy Demeyer, suite aux "affaires", de se recentrer sur Liège et suite au retrait forcé d'Alain Mathot, rattrapé par une autre affaire, une voie royale s'ouvrait devant Frédéric Daerden, qui n'a jamais caché ses ambitions fédérales. Mais la complexe "logique" du PS liégeois l'avait souvent contraint à jouer les seconds rôles... Toujours cependant, le fils à "Papa" avait réussi à se démarquer. Tour à tour échevin, bourgmestre, député régional, député européen et député fédéral, Fredo était parvenu, à chaque élection, à marquer les esprits par une popularité certaine, peu importe la place qu'il occupait sur la liste. Marque de fabrique familiale.
Depuis plusieurs années maintenant, le socialiste qu'on dit plus à gauche que certains à Liège, a réussi à rassembler une certaine unanimité autour de lui.
En menant la liste liégeoise à la Chambre en mai prochain, il se positionne indéniablement comme LE liégeois "ministrable".