Liège Tout récent jubilaire, Dimitri Deflem nous retrace sa belle carrière de gardien de but.

Dimitri Deflem vient de jouer son jubilé à Banneux. Ex-libero, il a connu une brillante carrière de gardien. Rencontre avec celui qui n’a laissé que de bons souvenirs partout où il est passé.


Dimitri, pouvez-vous nous retracer un peu votre parcours ?

"Ce n’est pas simple ! J’ai fait mes premiers pas à Ivoz-Ramet en diablotins avant de rejoindre Seraing Athlétic où j’ai d’abord été libero. Mais je trouvais que le gardien était trop mauvais, alors j’ai demandé à le remplacer. Après, j’ai joué à Blegny, au Standard et au FC Liège, alors en D2, avec qui j’ai joué quelques matchs de Coupe de Belgique. L’année suivante, je suis retourné en promotion, à Montegnée, où j’ai joué le tour final, avant de revenir à Liège pour six mois. C’est ensuite Huy, Battice et Blegny qui m’ont engagé. Banneux est venu frapper à ma porte et nous sommes montés en P2. Un an plus tard, je jouais à Jupille, avec qui je suis monté aussi en P2 et où je suis resté pendant cinq ans. Enfin, je suis revenu à Banneux terminer ce long voyage."


Une dernière saison à Banneux plus difficile que prévu…

"Quand je me suis engagé avec le club, c’était comme entraîneur des gardiens et éventuellement comme deuxième keeper si nécessaire. Finalement, après la blessure de notre gardien titulaire, j’ai joué treize matchs."


Une belle carrière, mais qui aurait encore pu être plus glorieuse…

"Quand j’étais jeune, je suis allé pendant une semaine à Paris, au PSG. À la fin de la semaine, le club m’a proposé un contrat, mais je l’ai refusé ! Ensuite, Charleroi m’a proposé de venir, mais j’ai commencé à être festif assez tôt alors j’ai également dit non."


Quel est votre meilleur souvenir ?

"Mon arrivée à Montegnée, où je me suis retrouvé sur le terrain pour le match face à Seraing alors que ce n’était pas prévu."


Le meilleur attaquant que vous ayez rencontré ?

"Il y en a eu plusieurs, mais je dirais Fabrice Pieroni."


Et la pire défense avec laquelle vous ayez joué ?

"C’est à Jupille, la deuxième année. Je ne sais plus combien de goals nous avons pris, mais c’était énorme."


Vous mesurez 1,95 m… mais combien pesez-vous ?

"C’est délicat comme question ! Actuellement, je pèse 144,7 kg. J’ai maigri car mon patron et moi faisons un concours pour voir qui perdra le plus de poids en quinze jours. Mais j’ai déjà pesé 147 kg lorsque je jouais !"