Liège C'est l'idée du conseiller Vega François Schreuer pour désengorger les carrefours.
D'après les organisations d'automobilistes, Liège figure à la troisième place des villes les plus embouteillées du pays... juste derrière Bruxelles et Anvers. Signe d'une ville active, fréquentée et dynamique. Mais signe aussi d'une ville où l'automobile a toujours une place prépondérante... trop estime le conseiller Vega François Schreuer qui milite depuis de nombreuses années pour une ville où la place des piétons et des cyclistes doit être renforcée.
Mais en ce début d'année, le conseiller de gauche revient sur cette conséquence fâcheuse d'une ville embouteillée : "le non-respect, devenu quasiment systématique, de la règle qui prescrit l'interdiction de s'engager dans un carrefour si l'on ne dispose pas la possibilité d'en sortir facilement". Et le conseiller d'épingler, "dans les cas les plus extrêmes, le blocage purement et simplement d'un carrefour pour plusieurs phases de feux, répercutant l'embouteillage en amont parfois sur de très longues distances". Comme quoi... le conseiller Vega songe au bien-être des conducteurs.
La solution? Cette signalétique rappelant aux conducteurs une règle du code de la route qui est de ne pas pénétrer dans un carrefour si on n'est pas certain de pouvoir en sortir : "les damiers jaunes peints sur le sol des carrefours".
La Ville de Liège a-t-elle songé à mettre en place cette signalétique ? Le conseiller pose la quetion au bourgmestre...