Liège Une pré-étude a été réalisée. La société EDF-Luminus pourrait être intéressée.

Même lorsqu’on installe ce type d’engin le long des autoroutes, dans le fin fond de nos Ardennes, en rase campagne ou dans le désert saharien, il n’est plus étonnant de voir un riverain, un écolo-sceptique, une chauve-souris voire un crapaud calamite crier au scandale pour le dérangement… alors comment imaginer installer une éolienne sur le territoire de Liège, à la vue de tous ?

Cette idée qui semble un peu folle, c’est pourtant celle qui fut sérieusement présentée ce lundi soir au conseil communal de Liège par le chef de groupe du CDH, parti dans la majorité, rappelons-le.

L’idée de Michel de Lamotte est la suivante : "Liège dispose de plusieurs sites qui pourraient accueillir une éolienne. Le site de l’île Monsin a ma faveur dans la mesure où cette zone pourrait répondre aux conditions techniques et administratives nécessaires pour ériger une ou plusieurs éoliennes".

Bien exposé au vent, le site industriel est en effet assez éloigné des habitations… ce qui à Liège est très rare.

L’homme n’est pas du genre à raconter des âneries. Il s’est donc renseigné et a vu juste : "Les assembleurs éoliens sont preneurs et l’Université de Liège assure par ailleurs que la Meuse est un bon champ de vents".

Et le conseiller ne croyait pas si bien dire puisqu’en guise de réponse, l’échevin Michel Firket a précisé que des contacts étaient déjà établis avec EDF-Luminus : "Une pré-étude a été commandée et les résultats montrent qu’il y aurait un intérêt pour installer 2 à 3 éoliennes sur le site de l’île Monsin. Ce ne sont que des études bien sûr, il s’agit désormais de reprendre contact avec EDF qui devrait alors mener un projet à bien".

Déjà, Michel de Lamotte suggère de proposer aux Liégeois une "éolienne citoyenne". Soit une éolienne dans laquelle les Liégeois pourraient investir… idée à suivre.