Liège Il y a plus d'armes en Wallonie qu'en Flandre.

Phénomène de société, crainte inspirée par le terrorisme, réaction à une législation plus sévère ? Difficile de pointer du doigt un facteur précis lié à cette augmentation mais, chiffres à l'appui, on peut aujourd'hui affirmer que le Belge s'arme plus qu'auparavant. Ce mardi en effet, le Gouverneur de la Province de Liège et ancien ministre libéral Hervé Jamar, présentait le nouveau guichet électronique du service des armes de la Province de Liège. Il en a profité pour dévoiler ces statistiques étonnantes: en 5 ans, les demandes de détention d'armes ont augmenté de 100% en Belgique. Ce sont les Wallons qui seraient les plus armés puisqu'on compte au sud du pays quelque 347.113 armes contre 324.580 en Flandre; avec les 76.205 armes enregistrées à Bruxelles, on dénombre en Belgique 747.888 armes... connues.

Toutes les nouvelles demandes de détention doivent être motivées et, selon Thierry Brasseur, commissaire divisionnaire à la Province et responsable au service des armes, la motivation principale des demandeurs reste le tir sportif.

Pratiquement parlant, l'objectif de la Province avec ce nouveau guichet électronique n'est pas d'accélérer le processus mais bien de "le simplifier et le sécuriser", rappelait Hervé Jamar. "Je ne doute pas que d'autres provinces vont calquer ce nouveau système liégeois".

Dossier complet dans la Dernière Heure de ce mercredi 23 novembre.