Liège Retour sur le débat RCF-La Libre-La DH de ce jeudi 6 septembre

Il fut largement question, ce jeudi 6 septembre lors du débat politique diffusé sur les ondes de RCF, des résultats du sondage exclusif dévoilant les intentions de votes des Liégeois (pour Liège), à un mois du scrutin communal ; et comme souvent, à entendre les commentaires… tout le monde gagne. En vérité, seuls Paul Ancion et Damien Robert, respectivement co-président de la régionale Ecolo de Liège et président de la fédération provinciale du PTB, pouvaient afficher un sourire franc.

D’après les chiffres en effet, sur Liège, les Verts passeraient de 6 à 9 sièges (Vert Ardent) et le PTB de 2 à 5. Des sièges subtilisés au PS (-3), au MR (-1), au CDH (-1) et à Vega (-1). Point de révolution mais une nette progression de la gauche "non traditionnelle". Pas de quoi perturber Laura Crapanzano toutefois, vice-présidente de la fédération liégeoise du PS, "très heureuse" de constater que le PS garde le leadership malgré les affaires. Et encore moins Katty Firquet, vice-présidente de la fédération liégeoise du MR ou Vinciane Pirmolin, présidente d’arrondissement du CDH. Pour la première, il semble évident que "la majorité actuelle, PS-CDH, serait trop courte [NDLR : 25 sièges sur 49 d’après le sondage]". Et que dès lors le MR incarne "cette possibilité de changement". Pour la seconde qui reconnaît que "les sondages sont rarement favorables au CDH", "poursuivre le travail de la majorité" est une piste à privilégier.

Mais puisque les présidents de fédérations étaient autour de la table, la vision devait dépasser celle de la ville, aussi importante Liège soit elle. Et quand on leur parle d’enjeux d’agglomération, certains bastions semblent particulièrement prisés… comme Seraing qui aura, c’est sûr, un nouveau bourgmestre au lendemain du scrutin, Alain Mathot ayant annoncé son retrait politique. Laura Crapanzano, locale de l’étape, y défend le bilan du PS tandis que Damien Robert, candidat au titre, répond que la pauvreté continue d’augmenter. "Et pourquoi pas Fabian Culot ?", interroge Katty Firquet. Les jeux sont plus que jamais ouverts dans la Cité du Fer.

Les priorités pour ces élections communales ? "Le maintien des services publics", insiste Laura Crapanzano ; "l’intérêt général et non le profit", assène Damien Robert ; "la bonne gouvernance et une supracommunalité nécessaire", poursuit Katty Firquet ; "continuer notre gestion compétente, dans un maximum de majorités", estime Vinciane Pirmolin et "une vision à long terme notamment en matière de lutte contre le réchauffement climatique", conclut Paul Ancion.

Sur fond de Publifin...

On ne pouvait éviter le sujet, avec les présidents de fédérations

Puisque le débat de ce jeudi n’était pas concentré sur une commune mais que les enjeux étaient envisagés de manière globale, pour l’arrondissement liégeois, les candidats n’ont pas manqué d’évoquer les enseignements tirés de cette "affaire" qui a largement ébranlé la politique traditionnelle.

Il y a un avant et un après Publifin… Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que chaque parti à une vision différente de cette "digestion"… Pour Laura Crapanzano en effet, le PS prouve, tous les jours, qu’il a bien tiré les leçons de ce dossier. "Nous avons d’ailleurs été les premiers à le faire", insiste-t-elle, en évoquant notamment certains retraits politiques.

Mais c’est sans doute entre le MR et le PTB que le grand écart est le plus net… Quand Katty Firquet défend en effet les mandataires ayant participé aux fameux comités de secteur, Damien Robert… n’en croit pas ses oreilles.

"Je suis solidaire de ces personnes car ils ne sont pas responsables, ils ont remboursé, il y a eu des démissions et aujourd’hui, certains ont le courage de se représenter", commentait jeudi dernier la libérale. Et le candidat PTB de rétorquer : "Non les leçons ne sont pas tirées, Stéphane Moreau est toujours présent au sein de la structure et ce n’est pas courageux mais plutôt aberrant que des gens qui se sont enrichis sur le dos de la société osent se représenter". Vous avez dit désaccord ?