Escroquerie à Ans: Comment Gino a grugé Carrefour de 8000€

Jérome Jacot Publié le - Mis à jour le

Liège

Il se faisait rembourser ses caddies sans présenter de souche.

Depuis plusieurs semaines, la chaîne de grande distribution Carrefour devait faire face à un escroc de haut vol. Un gars capable d’embobiner tout le monde et plus spécialement les personnes à l’accueil, celles chargées de rembourser les éventuelles erreurs de caisse.

À un point tel que la direction de la chaîne, au courant de cinq à six cas similaires, a mis son personnel en garde au travers d’une réunion.

Un acte de prévention qui a fait effet puisque vendredi, Gino, âgé de 52 ans, a été interpellé par la zone de police d’Ans-Saint Nicolas alors qu’il tentait de se faire rembourser, sans souche, son caddie pour la coquette somme de 890 €.

Une membre du personnel du Carrefour d’Ans, qui avait assisté à la réunion, a eu son attention attirée par cet homme qui a expliqué au personnel de Carrefour qu’il était envoyé par le gérant du magasin…

De quoi mettre en confiance le personnel et ce malgré l’absence de souche.

Gino, interrogé par les policiers, n’a pas nié… Depuis la mi-octobre, date à laquelle ce polycriminel n’avait pas rejoint sa cellule alors qu’il était en congé pénitentiaire afin de faciliter sa toute prochaine réinsertion, il a procédé de la sorte à une quinzaine de reprises. Un manège qui lui a rapporté quelque 8.000 €.

La police a également découvert 600 € sur le quinquagénaire lors de l’interpellation. Celui-ci explique cette somme par un retrait. L’enquête confirmera cette version… Le parquet a mis le dossier à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt.

Jérome Jacot