Liège

Un quadragénaire a été interpellé mardi soir pour avoir frappé et étranglé son ex-compagne à Esneux, a-t-on appris auprès du parquet de Liège. 

Il a relâché ses mains autour de son cou avant qu'il ne soit trop tard. Un homme de passage à Esneux a alerté la police de faits de violence dont il était en partie témoin. D'après les informations recueillies lors de l'audition, il semblerait que le suspect et la victime aient eu une relation sentimentale passée, mais qu'ils seraient toujours amants.

Mardi soir, les deux individus étaient à bord du véhicule de l'homme à Esneux. Ils se sont disputés. La victime a alors menacé de dévoiler leur liaison à la compagne actuelle de l'individu. Celui-ci s'est alors jeté sur elle en clamant qu'il n'avait rien à perdre. Il a serré ses mains autour du cou de la victime pour l'étrangler et a violemment cogné sa tête contre l'accoudoir de la voiture.

Pour une raison indéterminée, il a relâché la pression et la victime a pu s'échapper du véhicule, la tête en sang. L'homme, quant à lui, nie encore avoir une relation sentimentale ou sexuelle avec la victime. Le quadragénaire a été privé de liberté.