Esplanade, parc, plaine de jeux ?

Isabelle Lemaire Publié le - Mis à jour le

Liège

Plusieurs scénarios d’aménagement de la place de l’Yser se profilent

LIÈGE La saison 2012-2013 du théâtre de la Place sera la dernière dans ses locaux de la place de l’Yser en Outremeuse. L’institution prendra alors ses quartiers à l’Emulation, place du XX Août.

Après son départ, les vieux bâtiments en préfabriqué seront démolis, dégageant un espace considérable sur cette place qui compte 7.500 m2 dans son îlot central et même 20.000 si l’on inclut les voiries et les 272 places de parking qui la bordent.

La Ville de Liège a confié au bureau d’urbanisme Studio 012 le soin de plancher sur des scénarios de réaménagement de la place de l’Yser. Quatre projets ont été dévoilés, mercredi soir, lors d’une réunion de concertation avec les riverains et en présence de l’échevin de l’Urbanisme, Michel Firket.

C’est l’architecte italienne de renommée mondiale Paola Vigano qui a présenté les quatre scénarios envisagés. “Le premier consiste à créer une place au revêtement de sol minéral, avec une fontaine. Les grands platanes qui bordent la place seront maintenus. L’avantage d’une esplanade, c’est qu’on peut facilement y organiser des manifestations festives.”

Aux antipodes de cette première piste, la deuxième envisage de transformer la place en parc. “Même si l’on peut par exemple y intégrer le passage de bus ou du tram en site propre, le désavantage d’une telle surface est qu’elle ne permet pas vraiment la tenue d’activités de foule, sous peine de devoir refaire la pelouse à chaque fois” , affirme Paola Vigano.

Troisième idée, plus surprenante, réaliser une immense plaine de jeux. “On peut imaginer un espace équipé pour les enfants et les adolescents mais là aussi, il y aura un manque de flexibilité et le sol risque de se dégrader très vite” , précise l’architecte.

Et enfin, le scénario qui semble le plus probable, créer un espace hybride. “Il donnerait une partie de l’espace aux trois projets précédemment cités.”

Aucun calendrier des travaux, de démolition et d’aménagement n’est encore avancé par la ville. Les autorités communales tiennent à associer les riverains de la place à son processus de réaffectation. La trentaine d’habitants d’Outremeuse présente à la réunion a d’ailleurs été invitée à donner son avis sur les scénarios présentés. Leur avis sera pris en compte, assure-t-on.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner