Liège Pour le recteur de l’ULg, Bernard Rentier, les baptêmes sont d’un autre temps