Liège

Il n’y aura pas sept éoliennes supplémentaires entre Berloz et Geer

BERLOZ Le ministre Henry, qui est en charge de l’Aménagement du territoire wallon, a refusé la demande de permis unique introduit par la SPE. Cette demande concernait l’ajout de sept éoliennes au parc éolien de Berloz.

L’extension du parc était prévue sur les territoires des communes de Geer et de Berloz. Cette décision intervient alors que plusieurs feux verts ont été donnés par le ministre en ce qui concerne la création de parcs éoliens en Hesbaye.

Certaines communes concernées avaient d’ailleurs décidé d’aller en recours contre ces décisions qui allaient à l’encontre de l’avis des habitants.

Reste que ce non contredit ceux qui considèrent que le ministre accepte sans discernement les parcs éoliens… Ici, les habitants qui s’étaient manifestés lors de l’enquête publique en août dernier voient leur avis être respecté.

Pour rappel, le long de l’autoroute E 40, à Berloz, la SPE possède déjà un parc éolien en fonctionnement. Ce parc éolien avait été inauguré en mars 2010.

À l’heure actuelle, le parc de Berloz comprend trois éoliennes. Les machines, de type Vestas V90, sont dotées chacune d’une puissance de 2 MW et leur tour mesure 105 m. La production annuelle pour le parc est estimée à près de 14 millions de kWh par an, soit la consommation d’environ 3.750 familles.

Il reste toujours à la SPE la possibilité d’introduire un recours si elle veut que sept nouvelles éoliennes viennent compléter le parc existant. Ce n’est pas la première fois que le promoteur tente d’étendre le parc. Un premier projet avait été rejeté. Il avait ensuite été complètement redessiné avant d’essuyer ce nouveau refus.



© La Dernière Heure 2012