Fabian Culot (MR) et Laura Crapanzano (PS) proposés au CA de Publifin

Jacot Jérôme Publié le - Mis à jour le

Liège

Mais ils devront encore être confirmés par l'AG du 30 mars prochain

Le conseil communal de Seraing a acté lundi soir les candidatures de Fabian Culot, chef de groupe MR, et Laura Crapanzano, conseillère communale socialiste, pour représenter leurs partis respectifs, et par là même la commune de Seraing, au sein du Conseil d’Administration de Publifin, Intercommunale faîtière de Nethys au cœur du scandale depuis décembre dernier.

Cette double désignation devra cependant être ratifiée par l’assemblée générale de l’Intercommunale programmée le 30 mars prochain. Une AG sur laquelle le conseil communal s’est penché avec beaucoup d’attention, le PTB y allant d’un couplet sur la privatisation complète de la structure et de l’éthique qui y était observée.

Entre salaires indécents et décisions prises par un petit groupe de personnes, le parti des travailleurs a tiré à boulets rouges réclamant des « mesures drastiques mais manifestement on n’a pas pris la mesure de la colère de la population ni en compte la situation », a souligné Damien Robert en examinant l'ordre du jour de l'AG.

Pourtant, cette assemblée générale devra ramener le CA de 27 à 11 administrateurs, limiter la rémunération des administrateurs par des jetons de présence fixés à 150 €, supprimer le bureau exécutif, les comités de secteur ou encore acter la démission ou la révocation des actuels administrateurs.

A tout cela, le PTB a dit… non ! Et, « qui dit non à ce genre de mesure est pour le maintien du système actuel », a souligné à maintes reprises Fabian Culot lors des votes.

Toute la dichotomie, au PTB, entre le discours et les actes.

Jacot Jérôme