Liège La réalisation de cet important dossier va pouvoir débuter

Flémalle-Neuve a connu un sacré coup d’accélérateur. Pas plus tard qu’en mars dernier, Sophie Thémont, bourgmestre ff, se réjouissait de partir à Cannes avec son dossier sous le bras, pour présenter aux éventuels promoteurs un schéma détaillé de la zone, la dernière avancée du projet qui venait tout juste de recevoir le statut de SAR (site à réaménager) provisoire de la Région wallonne. "En réalisant des démarches telles que l’étude d’orientation et de caractérisation des sols, un rapport d’incidence environnementale, en parallèle de la demande de reconnaissance de SAR, dont la décision est attendue pour le deuxième semestre 2018, voire début 2019, on a gagné un an et demi", confiait-elle.

Elle ne pensait pas si bien dire puisque, quelques semaines après cette déclaration prémonitoire, Sophie Thémont peut s’enorgueillir d’avoir reçu la reconnaissance définitive de SAR avec à la clé un chèque de 1,52 million d’euros. "On va pouvoir commencer les travaux et aménager une série de choses. Il y a évidemment des opérations à mener : la dépollution, mais aussi la coordination du promoteur Duferco avec les autres promoteurs. Des montants seront ainsi introduits au budget 2019 pour l’entrée du site, rue Vieille Fosse où sera située la future place. Duferco, quant à lui, devra désigner un promoteur pour la pre mière phase des travaux…"

Ces 9,5 hectares qui comprendront une zone économique et industrielle pour une quinzaine de PME, des logements (plus de 400) et des services (école, gare, bus, des modes doux) ont séduit la Région wallonne.

J.Ja