Liège Il se faisait passer pour des jeunes filles pour pousser des adolescents à se violer

Steven, 29 ans, qui était maître-nageur dans une piscine, a écopé de 4 ans de prison avec sursis probatoire pour ce qui excède la préventive pour détention d’images pédopornographiques, viols, incitation à la débauche de mineurs et voyeurisme. L’intéressé a été démasqué à la suite de son comportement à la piscine de Fléron.

Steven y était maître-nageur. Le 18 mars 2016, un des nageurs a fait appel aux forces de l’ordre après avoir découvert que le maître-nageur l’avait filmé à son insu pendant qu’il se changeait dans une des cabines. Lorsque l’homme lui a demandé de voir son téléphone, Steven avait enlevé la carte mémoire de son téléphone ! C’est alors qu’une analyse complète de son téléphone et de ses outils informatiques a été réalisée. Les enquêteurs ne s’imaginaient pas que l’intéressé était allé aussi loin dans la perversion…

Ainsi, il avait entretenu une multitude de conversations à caractère sexuel avec des mineurs d’âge, il détenait des centaines d’images pédopornographiques. Il est apparu que Steven s’était inscrit sur tous les sites utilisés par les jeunes comme Snapchat, Bazooka, mais aussi Skype et se faisait passer pour des jeunes filles âgées de 14 ans. Il prenait contact avec des mineurs d’âges, parfois des garçons âgés de 13 ans ! Il leur faisait miroiter des images sexuelles des jeunes filles pour abuser d’eux. Il leur faisait avoir des actes sexuels devant leur webcam.

Il a poussé le vice jusqu’à utiliser un programme qui transformait les images volées sur Internet en film pour que les jeunes ne se doutent pas de la supercherie ! Steven a incité des jeunes garçons à se faire des fellations et à se violer !