Liège L’ancien gardien a joué avec la réserve de Banneux aux côtés de Michaël Leruth

L’équipe première de Banneux s’est inclinée ce dimanche à Aubel sur le score de 2-1. Elle a imité la réserve qui, le même jour dans la matinée, a perdu 0-3 face à Vaux Chaudfontaine B. Ce résultat est loin d’être surprenant puisque les vétérans de Banneux n’ont remporté qu’un seul match depuis le début de la saison.

La grande surprise de la journée, c’était les présences de Michaël Leruth, le coach de la P1, et de… Dimitri Deflem, l’ancien gardien du club, dans le groupe. "Nous avions promis à l’équipe que nous viendrions jouer avec eux en fin de saison pour les remercier de tout le soutien qu’ils nous ont apporté. Ils jouent le dimanche matin, mais restent toujours jusqu’au soir pour encourager l’équipe première", explique le coach qui n’avait plus joué au foot depuis quatre ans. "J’ai disputé toute la rencontre. L’objectif était de ne pas se blesser, mais je ne vous cache pas que j’ai du mal à marcher aujourd’hui (rires) ."

Pour lui, une rencontre en réserve doit rester une partie de plaisir. "À Banneux, ce sont des gens du village qui sont tristes lorsque la P1 ne joue pas à domicile après eux. Le foot devrait devenir une passion pour tout trentenaire et non une source d’argent", pense Michaël Leruth.

Le plus drôle dans l’histoire reste probablement la prestation de Dimitri Deflem qui a joué… en pointe de l’attaque après le repos ! Avec près de 150 kilos, l’ancien portier s’en est pourtant bien tiré. "Je manque de rythme et de condition. Je pensais avoir très mal hier en me levant mais ça a été malgré les deux duels que j’ai eus. En tout cas, je suis content d’être rentré dans du XL (rires) ", explique l’actuel coach de la P4 qui s’est plutôt bien amusé. "J’ai commencé en défense mais après la mi-temps, j’ai joué en attaque. J’avoue que j’y ai pris goût."

Malgré ce rôle offensif, Dim n’a pas tiré une seule fois au goal. "J’ai eu une occasion de la tête mais c’est à peu près tout", raconte-t-il en riant.

Michaël Leruth, lui, était plutôt surpris de la prestation de Deflem. "Je pense que c’était le meilleur joueur de Banneux sur le terrain", dit-il.