Liège Des améliorations sont prévues afin d’améliorer la fluidité du site

La 25e édition des Francofolies de Spa s’était clôturée en juillet dernier avec succès, attirant 100.000 spectateurs sur les quatre jours. Une édition qui avait marqué un grand changement dans l’histoire du festival. Pour la première fois, celui-ci s’était déroulé sur un seul et même site, permettant aux festivaliers d’assister à l’ensemble des concerts.

Hormis quelques sceptiques, cette nouvelle configuration avait conquis les festivaliers, les professionnels et les artistes. "Une nouvelle dynamique s’est incontestablement mise en route et nous allons persévérer et faire évoluer le festival en ce sens", assure Charles Gardier, coorganisateur du festival. "Nous savons aussi que tout n’était pas parfait. Nous avons eu quelques remarques négatives et nous avons voulu les prendre en compte." L’inconfort visuel et auditif, le manque d’espace, ou encore une sortie du site insuffisante constituaient les principaux griefs.

L’équipe organisatrice a dès lors travaillé sur les solutions à apporter pour l’édition de 2019 afin d’augmenter le confort des festivaliers.

Les principaux changements portent sur l’aménagement du site sur la place Royale. "On va réorganiser le site - en réduisant l’espace Vip et en couvrant la rivière souterraine du Wayai devant l’ancien office du tourisme - pour augmenter sa capacité de près de 2.000 festivaliers devant la scène Pierre Rapsat" , explique Charles Gardier. "Cela va permettre à tout le monde d’être mieux mis. Cela ne veut pas dire que l’on va augmenter le nombre de tickets, l’idée est seulement d’offrir plus d’espace aux festivaliers." La scène Pierre Rapsat sera également rehaussée de 50 cm afin d’améliorer la vision des festivaliers vers la scène. "On va également ajouter un ou deux écrans."

Les horaires des concerts sur l’ensemble du festival seront également "remaniés" pour une meilleure répartition des festivaliers devant les scènes. "On souhaite donner plus de temps aux festivaliers de passer d’une scène à l’autre", mais aussi éviter les interférences sonores, insiste le coorganisateur.

La fluidité du site du festival sera également améliorée par la mise en place d’une sortie supplémentaire vers la rue Royale et la place du Monument, le déplacement de stands "food" et des stations de recharge "cashless", ainsi qu’une meilleure implantation pour les bars et les toilettes…

Enfin, le système "cashless" sera lui aussi corrigé par un renforcement du réseau ou une diminution des frais de remboursement à un euro. "Les festivaliers vont pouvoir plus facilement retirer leur argent ou recharger en ligne."