Liège La commande doit quitter le port d’Anvers. Le bateau lèvera l’ancre en début de semaine. Vu le blocage, elle ne sera pas livrée à temps…

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que le conflit s’enlise à la FN Herstal, où les affiliés de la FGTB ont décidé de prolonger la grève jusqu’au 10 octobre inclus.

Une grève qui risque d’avoir des conséquences néfastes pour l’entreprise. En effet, la FN doit livrer une commande de 30 millions à Anvers. La marchandise doit être embarquée sur un bateau qui lèvera l’ancre, au plus tard, en début de semaine prochaine.

Vu le blocage des ateliers, la commande risque de ne pas être livrée à temps. Du coup, il faudra voir si le client maintient sa commande ou non. Et, dans l’affirmative, le groupe FN Herstal devra toutefois réintroduire une demande de licence à l’exportation, licence qu’il n’est pas sûr d’obtenir. Bref, un beau gâchis.

[...]