Liège

Grégory a tiré sur un homme pour une dette de 50 euros à son ami


La chambre criminelle de la cour d'appel de Liège a prononcé une peine de 5 ans de prison avec sursis pour un tiers de la peine à l’encontre de Grégory, 42 ans qui devait répondre d’une tentative d’assassinat commise le 22 mai 2014 à Grivegnée. La cour n'a pas retenu l'intention homicide mais bien la préméditation des coups ayant entrainé une incapacité de travail de plus de 4 mois. 

Lors des faits, les protagonistes étaient particulièrement alcoolisés. Selon Grégory, il s’agissait d’une alcoolémie habituelle.

L'homme se trouvait chez une connaissance lorsqu’il a eu une conversation téléphonique avec la future victime concernant une dette 50 €, un sac contenant quelques outils que cette dernière n'aurait pas rendus à un ami de Grégory.

Ce dernier et un autre homme se sont rendus au domicile de la victime à pied. L'auteur a fait une marche d'une vingtaine de minutes alors qu'il avait la malléole cassée.

Grégory s'était muni d'une arme à feu et son accompagnateur avait pris une matraque télescopique. Pendant le trajet, il n’a cessé de dire qu’il voulait en découdre avec la victime. Ses déclarations étaient de plus en plus violentes et agressives. Il menaçait de lui "faire bouffer ses dents."

Il est entré dans le jardin de la victime pour essayer de rentrer dans son domicile. L'homme a fini par sortir de chez lui avec un katana en main avec l'intention de "couper le bras " de Grégory qui, dit-t-il, pointait son arme. 

« Il a commencé à m’insulter et me menacer en me disant qu’il était armé », a indiqué Grégory. "J'ai pointé le pistolet vers lui et le tir est parti par accident.

Grégory a tiré en direction de l’abdomen de la victime. Plusieurs organes internes dont les intestins ont été touchés. L'homme a heureusement pu être sauvé.