Liège Pour répondre aux enjeux en termes de logement, de commerce ou de tourisme

Petite commune rurale de 3.887 habitants et de 1.650 ménages, Hamoir regroupe depuis la fusion des communes en 1977 les villages de Comblain-Fairon au Nord-Est et de Filot à l’Est. La commune est traversée par la route nationale 66 et par la vallée de l’Ourthe du sud au nord qui contribue à son développement touristique. Hamoir possède aussi une usine de transformation de produits laitiers et de nombreux commerces (principalement dans la rue du Pont). Au fil des ans, la commune fait face à un vieillissement de sa population - avec une surreprésentation des 70 et 80 ans - mais aussi à des enjeux en termes de logement, de commerce ou d’attractivité touristique.

Jeudi soir, le bourgmestre f.f. de Hamoir Michel Legros (IC) a présenté, lors de la séance de son conseil communal, la première ébauche du Master plan qui constituera la feuille de route des futurs projets à réaliser sur la commune. Un Master plan adopté par le conseil à l’unanimité en fin de soirée.

"En 2017, le conseil communal a sélectionné le bureau d’études Pluralis pour nous assister dans la mise sur pied de ce Master plan. La volonté était de développer un outil qui est une vision stratégique pour l’avenir d’Hamoir", nous explique le bourgmestre, que ce soit au niveau de l’attractivité touristique, du paysage… Le bureau d’études a travaillé en collaboration avec le comité d’accompagnement composé de représentants du collège, de conseillers communaux et autres acteurs clés de la commune (patrons d’entreprises, investisseurs…).

"L’enjeu est de se doter d’un outil indicatif, de réflexion pour déployer des projets futurs sur Hamoir" , précise-t-il.

"Il y a des choses très concrètes et d’autres qui peuvent paraître surprenantes et qui ne vont pas forcément se matérialiser", ajoute-t-il. "On nous propose quelque chose et il ne tient qu’à nous de reprendre ce que l’on souhaite. Ça a une valeur indicative et non contraignante. L’idée est que ça reste un outil de réflexion."

Après six à huit mois de travail, soit presque 1.000 heures, et ce en collaboration avec les acteurs clés de la commune, le bureau d’études a remis à Hamoir un projet de Master plan de 105 pages.

Un dossier qui comprend un état des lieux de la situation existante de la commune, les forces et faiblesses de celle-ci, les suggestions du bureau, et enfin une synthèse de projets spécifiques. Si le Master plan privilégie des projets dans le centre de Hamoir, "l’idée est aussi d’en réaliser dans les autres villages".

"à l’horizon 2035 , il faudra construire entre 320 et 420 logements sur Hamoir", souligne le bourgmestre f.f. en guise d’état des lieux. "Cela représente quinze logements par an. Le Quartier Nord constitue une réserve de logements". En termes de commerce, "la situation continue de se détériorer lentement". Côté tourisme, "la proximité de Durbuy représente une menace pour l’avenir de la commune". "Il y a également une grosse contrainte qui est la zone inondable sur 102 hectares."

Hamoir est également enclavée entre deux collines et des zones d’excavation qui l’isole. La gare, la ligne chemin de fer, la route nationale 66 et l’Ourthe constituent quelques-uns des atouts de la commune.