Liège

L’auteur des faits a bénéficié d’une peine de 120 heures de travail

Le tribunal correctionnel de Liège a accordé une peine de 120 heures de travail à Jérémy qui devait répondre d’avoir, entre-autres, coupé une oreille à son rival amoureux ! 

Le jeune homme formait un couple explosif avec une jeune fille. Une séparation est intervenue et les choses se sont très mal passées. La demoiselle a déclaré à un autre jeune-homme que Jérémy s’en prenait à elle physiquement. 

Le confident a commencé à intimider Jérémy, notamment en lui envoyant des messages menaçants. La tension est montée entre les deux hommes. Le 15 janvier 2016, le confident s’est rendu chez Jérémy. Ce dernier a sorti ce qui aurait été un pistolet d’alarme selon les dires de l’auteur. Une affirmation qui ne pourra jamais être vérifiée puisque Jérémy s’est débarrassé de l’arme. Toujours est-t-il qu’il a tiré à plusieurs reprises en direction de la voiture de l’autre homme. Il a jeté l’arme dans la Meuse. 

« Elle n’était pas chargée », a expliqué le prévenu devant le tribunal. La tension a continué de monter. Le 11 février 2016, le rival amoureux de Jérémy s’est une nouvelle fois rendu chez lui. « Je lui ai porté un premier coup de poing », a admis le rival amoureux. « Mais ensuite, on s’est battu et il a sorti quelque chose. J’ai reçu d’autres coups et j’ai fini par rentrer dans mon véhicule avec la jeune fille. » 

C’est cette dernière qui a remarqué que la victime saignait abondamment. « Au départ, je n’ai vu que du sang et je pensais que c’était dû à un coup de poing. Mais en fait, j’avais l’oreille coupée ! » Jérémy venait de lui porter plusieurs coups de ciseaux à bois. « J’ai été coupé dans le cou à 3 millimètres de la carotide. J’ai aussi reçu un coup au front et un à l’épaule. J’avais l’oreille qui pendait. » Jérémy a regretté les faits.