Liège La procédure Renault avait été enclenchée en juin dernier.

Ce matin, les travailleurs de l’entreprise Mecamold organisaient une concentration devant l’usine, juste avant que les représentants syndicaux aillent rencontrer la direction.

La phase 1 de la procédure Renault, enclenchée en juin dernier, se termine à l’entreprise Mecamold, situé dans le Parc Industriel des Hauts-Sarts. 

Suite aux premières négocations, 42 personnes devraient perdre leur emploi, au lieu des 54 annoncés au départ. Mais les propositions de la direction, notamment au niveau salarial et des acquis sociaux, "ne sont pas acceptables" selon les représentants des travailleurs. La réunion de concertation se tient en ce moment-même.