Liège C'est une scène d'une rare violence qui s'est produite ce mardi matin sur le terrain du FC Stembert, à Verviers.

Comme le précisent nos confrères de Sudinfo, c'est à 8h50 que les secours ont été alertés par un témoin qui a vu un homme âgé d'une cinquantaine d'années s'avancer seul au milieu du rond central du terrain situé rue du Panorama à Stembert. Avant que l'horreur ne se produise : l'homme en question s'est tout bonnement fait sauter.

Arrivée sur les lieux, la police de la zone VHP a procédé à la sécurisation avant de minutieusement inspecter tous les véhicules environnants à l'aide de chiens, ceci afin de détecter toute trace éventuelle d'explosifs.

C'est la piste du suicide qui est privilégiée car, comme le souligne le bourgmestre faisant fonction Hasan Aydin, la personne serait allée se faire exploser autre part si elle avait eu des intentions terroristes.

La piste terroriste exclue

La piste terroriste est exclue après qu'une personne s'est fait exploser mardi sur le terrain de foot de Stembert (Verviers), a indiqué Hasan Aydin, le bourgmestre de Verviers faisant fonction. La personne décédée n'est pas formellement identifiée mais c'est un ancien militaire de carrière qui habitait le quartier qui est suspecté de s'être fait exploser.

"Le service de déminage s'est rendu à son domicile de la rue Octave Pétry pour s'assurer que d'autres explosifs ne s'y trouvent pas", explique Hasan Aydin, qui insiste sur le fait qu'il s'agit là d'un acte isolé.

La rue du Panorama et les rues adjacentes ont été évacuées. Les riverains pourront regagner leur domicile lorsque le travail du service de déminage sera terminé.