Liège

Un homme a indiqué qu'une victime se trouvait dans le brasier mais il n'en n'était rien

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers de Huy appartenant à la zone Hemeco ont lutté pendant plusieurs heures pour éteindre un brasier allumé dans un squat situé à Huy. 

Il était 2 h 35 lorsque les secours ont été avertis qu'un incendie touchait une demeure squattée dans la rue des Jardins à Huy. 

Lorsque les pompiers sont arrivés, un homme qui squattait les lieux leur a indiqué qu'une personne se trouvait dans le brasier. Si c'est réellement le cas, il n'y avait déjà plus rien à faire pour la victime tant le feu avait progressé. Mais heureusement, il s'est avéré qu'il s'agissait d'une fausse information.

En effet, l'incendie s'était déjà propagé à toute la maison. Lors de leur progression, les hommes du feu ont dû être très prudents étant donné la vétusté des lieux et l'importance du feu. Un balcon est d'ailleurs tombé non loin des services d'interventions. 

Un peu plus tard, les pompiers ont aussi dû faire face à l'effondrement de tout le plancher de l'ancienne demeure. 

Les pompiers ont lutté jusqu'à 5 h 30 du matin pour éteindre le feu. Ils n'ont trouvé aucun corps dans la maison, mais la présence d'énormément de gravats ne rendait pas leur progression facile. Une autre équipe s'est rendue sur place pour terminer le travail. Une citerne d'Andenne s'est rendue sur place pour seconder les pompiers de Huy. 

Onze hommes ont lutté pour tenter de limiter les dégâts. Il ne reste plus que les murs de la maison.

La police de Huy était également sur les lieux. L'enquête a déterminé qu'aucun corps ne se trouve dans les lieux.