Liège

Une centaine de nageurs s’est jetée à l’eau pour la 46e traversée hivernale de la Meuse

HUY Ce dimanche, les températures hivernales n’ont pas découragé les irréductibles qui s’étaient donné rendez-vous pour la 46e édition de la traversée hivernale de la Meuse à Huy.

Cette année, une centaine de plongeurs s’est mesurée aux eaux glacées du fleuve. En effet, alors que la température extérieure était proche de zéro et que la neige recouvrait les paysages, les plongeurs, tous membres de clubs de natation en eau froide, ont courageusement affronté la Meuse.

Les épreuves étaient divisées en douze catégories de nageurs. Des clubs de Bruges, de Theux, de Boom, de Dendermonde, de Deurne, mais aussi de Mol et bien sûr de Huy se sont affrontés lors d’épreuves dans une ambiance bonne enfant.

En effet, de la musique entraînante et les applaudissements des visiteurs ont réchauffé les cœurs. Ainsi, malgré ce froid glacial, de nombreux spectateurs s’étaient amassés le long du fleuve pour encourager et admirer les courageux qui se sont jetés à l’eau.

Les visiteurs s’étaient bien emmitouflés pour résister au froid piquant et aux légères chutes de neige. Certains n’ont pas hésité à amener une bouteille de genièvre pour se réchauffer le corps.

Les participants, dont les plus jeunes sont à peine âgés de 12 ans et la doyenne est âgée de 78 ans, étaient très motivés et bien entraînés. Un tel plongeon dans une eau glaciale ne peut pas s’improviser. De longs mois de préparation sont nécessaires pour ne pas que le saut se termine de manière beaucoup moins festive… Certains courageux n’ont pas hésité à faire deux traversées !

Si vous voulez vous préparer pour participer à la 47e traversée hivernale de la Meuse à Huy, sachez que la date du 23 février 2014 est déjà arrêtée !

Pour les frileux, un Big jump est d’ores et déjà prévu le 14 juillet prochain dans une eau, sans aucun doute, beaucoup plus accueillante…



© La Dernière Heure 2013