Liège

LIÈGE C’est à l’initiative d’habitants des Guillemins, “principalement du n°1 du quai de Rome” , explique Gérard Debraz, président du comité de quartier Fragnée-Blonden, que l’action s’est mise en place… Un comité qui a appuyé l’opération de ce lundi soir au conseil communal de Liège et refusant le projet de tour des Finances.

Plusieurs habitants du quartier des Guillemins ont fait le déplacement pour remettre une lettre ouverte au maïeur, Willy Demeyer, et aux conseillers communaux. Elle rejoint, notamment, la pétition signée par plus de 1.100 personnes.

Le message adressé aux élus était clair : non à la tour; demande a été faite aux partis de prendre position.

C’est en effet ce vendredi que se terminera l’enquête publique concernant le deuxième projet de tour des Finances qui doit s’installer en lieu et place de l’actuelle tour, face aux Guillemins. Si des modifications ont été apportées dans le projet (exposition, architecture, recul par rapport à la voire, etc.), la principale pierre d’achoppement est toujours envisagée par Fedimmo, porteur de projet : la hauteur, 118 m.

“Cette tour serait l’émergence la plus significative de notre ville” , explique le président en comparant l’ouvrage à d’autres bâtiments bien connus de Liège comme la cité administrative (67 m), la tour Kennedy (84 m) ou la Tour Atlas (87 m).

“Ce projet nous paraît totalement insensé” , poursuit-on dans la lettre adressée à la ville et qui argumente en évoquant l’illégalité du gabarit, “la perte d’ensoleillement” , “l’incohérence en matière d’aménagement du territoire” , ou encore le fait que ce projet “n’apporte aucune valeur patrimoniale additionnelle à notre ville” . On l’aura compris, le projet présenté aujourd’hui n’est pas encore sur les rails.

Pour rappel, les modifications apportées quant aux premiers plans ont déjà retardé le dossier d’une année et, surtout, ajouté à la note finale 5 % du coût de base… Il est de 91.000.000 €.



© La Dernière Heure 2011