Liège Olivier Pardini aborde très motivé la saison 2018

Redescendre chez les élites sans contrat et espoirs après avoir été pro, Olivier Pardini l’a déjà fait. C’était en 2012, après une saison chez Wallonie-Bruxelles. Le rapide coureur liégeois était ensuite parvenu à remonter chez les pros. Un statut qu’il n’a plus cette année. Il aurait pu retrouver un contrat dans une petite équipe, mais il a préféré une autre option, rejoindre la formation continentale luxembourgeoise de Differdange-Losch, où il est sans contrat.

"Le programme sera bon dans cette équipe, commente le coureur de Vivegnis. Avec pas mal d’épreuves de catégorie 1, mais aussi de belles courses de classe 2. Je reviens d’un stage d’entraînement en Espagne avec mes nouveaux coéquipiers. Nous étions près d’Alicante, où le temps est habituellement bon. La météo n’a cependant pas été très favorable, mais c’était le cas un peu partout et nous avons malgré tout bien travaillé. Cela se passe bien dans ma nouvelle équipe. Cela change beaucoup par rapport à ce que j’ai connu précédemment. Jusqu’à présent, j’étais toujours entouré de Wallons ou de Flamands. Cette fois, je suis dans un groupe qui compte de nombreuses nationalités, des Luxembourgeois, des Néerlandais, un Allemand, un Moldave, un Hongrois… On s’exprime en anglais. Mais cela se passe bien."

Et il a hâte de voir ce que cela donnera en courses. "Je suis bien motivé, j’ai envie de me faire plaisir sur les compétitions, continue Olivier Pardini. Je veux des victoires. Je vais viser des succès en classe 2 et des podiums en classe 1. Et des résultats un peu partout dès que j’en aurai l’occasion, notamment sur les grandes courses luxembourgeoises, importantes pour l’équipe."

Quel sera son programme ? "Ma première course UCI sera le Grand Prix Samyn, mais je m’alignerai lors du week-end d’ouverture sur une kermesse pour élites sans contrat et espoirs, à Villers-Le-Temple, répond-il. Cela sera la première fois que je disputerai cette course d’ouverture en Wallonie."


Un statut de leader

Âgé de 32 ans, Olivier Pardini est un des coureurs les plus expérimentés de la formation de Differdange. Il est aussi celui qui dispose du plus solide palmarès, lui qui compte cinq succès au niveau UCI élites (dont une victoire en catégorie 1, avec le prologue du Tour de Sibiu, en Roumanie, où il devrait retourner cette année). "Je vais disposer du statut de leader dans cette équipe, détaille Olivier Pardini. Je serai protégé sur les épreuves. Mais je n’hésiterai pas à me mettre au service des autres, notamment des coureurs rapides, comme Jelle Donders, que je piloterai dans les sprints. Je compte aussi guider les jeunes sur les courses, comme je les connais quasiment toutes."