Liège

Des spécialistes doivent se prononcer sur le sujet.

La commune de Grâce-Hollogne (province de Liège) a fait fermer lundi soir l'école Julie et Mélissa à la suite d'analyses de concentration de fibres dans l'air ayant indiqué un taux supérieur aux normes recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'un des échantillons. Des spécialistes doivent se prononcer sur le sujet, a indiqué mardi la commune. L'école concernée est l'implantation du Boutte, située rue de l'Aqueduc à Crotteux. C'est à la suite de l'intervention de parents que des analyses ont été réalisées. Ceux-ci ont manifesté leur inquiétude quant à la qualité de l'air au sein de cette école mais la commune de Grâce-Hollogne n'a pas souhaité communiquer davantage sur les échantillons analysés tant que la réunion de crise, prévue à 10h00 en présence de spécialistes, n'a pas eu lieu. Il serait néanmoins question d'amiante.

"Les résultats des analyses indiquent des mesures inférieures aux normes légales belges mais sont légèrement supérieures aux normes de l'OMS pour l'un des échantillons. Aussi, par mesure de précaution, il a été décidé de fermer l'école", précise-t-on à la commune de Grâce-Hollogne, où l'on assure qu'aucune prise en charge médicale n'a été nécessaire en raison de ces taux.

A ce stade, il est prévu d'interrompre les cours dans l'école Julie et Mélissa jusqu'au vendredi 16 mars. Une garderie est organisée à l'école Georges Simenon (rue Ernest Renan).

Une réunion d'information destinée aux parents se tiendra mardi à 19h00 à la salle du Beaulieu (rue Jean Jaurès) à Grâce-Hollogne.