Liège

Il n'y a que 10 SMUR et un hélicoptère qui couvrent la zone de la Province de Liège

Le Centre Hospitalier Régional de Huy (CHRH) a présenté mercredi son nouveau véhicule d'aide médicale urgente. Le nombre de véhicule spécialisé de ce type étant particulièrement limité, cette acquisition constitue un évènement dans le monde de la santé. Ce véhicule a notamment pour objectif d'amener l'équipe soignante le plus rapidement possible sur les lieux d'intervention, baliser et sécuriser les lieux ou encore de pratiquer des gestes d'urgence. Le service des Urgences du Centre Hospitalier Régional de Huy possède une fonction SUS (Soins d'Urgence Spécialisés) et une fonction SMUR (Service Mobile d'Urgence et de Réanimation). Ces deux fonctions sont liées à l'aide médicale urgente via les centres d'appels unifiés 112 de Namur, de Liège et d'Arlon.

Le concept du SMUR est d'amener sur place une équipe médicale composée d'un médecin urgentiste, un infirmier en soins intensifs et aide médicale urgente ainsi qu'un chauffeur breveté EPAMU, avec tout le matériel nécessaire pour la prise en charge du patient. Il ne s'agit pas d'une ambulance pour transporter le patient, mais d'un véhicule pour conduire le plus rapidement possible l'équipe soignante. "Le SMUR du CHR de Huy effectue en moyenne 5 missions par 24 heures soit 1.825 missions par an. On est agréé 100, on fait donc partie intégrante de la chaine des secours. On peut donc avoir un rôle à jouer lors d'un plan catastrophe où 3 SMUR et 5 ambulances sont réquisitionnés d'office. Dans la mesure où il n'y a que 10 SMUR (CHU, Citadelle, CHR de Huy, Waremme, CHBAH, Espérance, Verviers, St Vith, Eupen, Bruyères) et un hélicoptère médicalisé qui couvrent la zone géographique de la Province de Liège, l'acquisition d'un nouveau véhicule est toujours un évènement dans le monde de la santé publique", ont souligné les responsables du CHRH.