Liège

Les piquets de grève installés vendredi matin par la CGSP sur le site du dépôt de Robermont ont été levés en fin d'après-midi, a annoncé Carine Zanella, la porte-parole du Tec Liège-Verviers. A 16h00, plusieurs chauffeurs de bus étaient rappelés pour reprendre le travail.

Après des incidents survenus jeudi en raison de la vague de chaleur qui touche la Belgique, les chauffeurs de bus du Tec Liège-Verviers ont décidé de faire grève. Les travailleurs aimeraient pouvoir rouler dans des véhicules disposant de climatisation.

Plusieurs réunions ont donc eu lieu durant la journée entre les responsables de la société publique de transport de la région wallonne et les syndicats. Un accord a été trouvé entre les deux parties en fin d'après-midi.

Les piquets de grève installés par la CGSP depuis vendredi matin sur le site du dépôt de Robermont, soit le plus important de la région, ont été levés aux alentours de 16h00. "Les chauffeurs sont en train d'être rappelés pour qu'ils puissent être répartis sur les différentes lignes. Ils peuvent donc reprendre le travail", a précisé Carine Zanella, la porte-parole du Tec Liège-Verviers. "Un bus sur cinq circulera pour la fin de la journée."

Samedi, l'activité se poursuivra normalement, a confirmé la porte-parole.