Liège

De nombreux dépôts de déchets entachent les campagnes

BRAIVES

A l’heure où l’écologie est à la mode, la commune de Braives est bien contrainte de constater que de trop nombreux dépôts sauvages de déchets en tous genres gâchent ses campagnes.

Un constat est de mise : les auteurs de ces incivilités ne sont pas toujours des serials pollueurs sans scrupule; on trouve aussi parmi eux de simples citoyens qui ont toujours une bonne raison pour se déculpabiliser de leur geste.

Chacun a ses raisons et, semaine après semaine, les sacs, sachets, canettes et bouteilles apparaissent le long des routes. La commune enjoint ses services de nettoyer régulièrement les campagnes afin de maintenir un cadre de vie aussi propre que possible. Cette détermination la pousse également à mettre tout en œuvre pour retrouver les coupables de ces incivilités.

La détermination est claire : ils seront poursuivis, avec parfois amendes et procès-verbaux à l’appui. Certains ont d’ailleurs déjà été identifiés et en ont payé les frais. Pour les autorités communales, le but n’est pas de renflouer les caisses mais d’éduquer et de changer les mauvaises habitudes.

Le tri des déchets est aujourd’hui entré dans les mœurs. Des nombreuses collectes sont organisées. Les pollueurs n’ont plus d’excuses. S’ils se font voir, ils ne seront pas épargnés : 150 euros, c’est le prix de l’amende si vous abandonnez un sac-poubelle ou si vous incinérez vos déchets. 50 euros, c’est ce que coûte un jet de canette ou même d’un mégot de cigarette.



© La Dernière Heure 2010