Liège Des études par-ci, des projets par-là, et c’est la facture qui grimpe