Liège Petits incidents de procédure et installation d’une présidente d’assemblée.

Ambiance des grands soirs, lundi à l’hôtel de Ville de Liège lors de la prestation de serment des nouveaux conseillers communaux liégeois. Après avoir prêté serment dans les mains de Maggy Yerna, le bourgmestre sortant et… entrant, Willy Demeyer, a reçu les prestations de serment des 48 autres conseillers. Une longue litanie de prestation avec quelques petits incidents de procédure…

On remarquera ainsi que Pierre Stassart (PS) s’est trompé en prononçant le serment et que plusieurs élus PTB, Raoul Hedebouw en tête, ont prononcé le mot "Roi" de manière inaudible pour le public.

De son côté , Louis Maraite (MR) a non seulement juré fidélité au Roi, à la Constitution aux lois du Peuple belge, mais aussi au RFC liégeois, rendant ainsi son serment irrecevable et devant donc recommencer sa prestation.

François Schreuer (Vega), lui, s’est trompé de main et a dû recommencer en levant la main droite, ce qui a dû, pour lui, être une souffrance…

Après avoir reçu le serment de plusieurs élus qui se sont qualifiés de Républicains mais qui ont quand même juré fidélité au Roi, le bourgmestre a ensuite fait voter le pacte de majorité reprenant les noms de l’exécutif. Là, sans surprise, la majorité PS-MR a voté pour, l’opposition (CDH, Vert ardent, PTB, VEGA, Défi) votant contre.

Les échevins désignés par ledit pacte ont alors prêté serment, Willy Demeyer se trompant à son tour de main. Une erreur qui est passée inaperçue.

Pour la première fois, le conseil communal liégeois a élu une présidente de Conseil en la personne de Corinne Wégimont (PS) qui dirigera donc les débats à venir. Un vote survenu avec le soutien ou l’abstention de l’opposition