Liège Il y a déjà 16 étudiants qui suivent cette formation unique en Belgique.

Permaculture… Voilà un terme qui n’était pas des plus répandus il y a quinze ans mais qui, ces dernières années, a clairement le vent en poupe. Un vent qui vient d’ailleurs de donner naissance à une nouvelle formation, unique en Belgique…

Depuis quelques semaines, des étudiants de 1er, 2e et 3e Bachelier en agronomie suivent en effet une formation en permaculture au Campus de La Reid. Ils sont déjà seize inscrits… Mais que font-ils précisément ?

Comme l’indique Jonathan Leruth, coordinateur de cette formation, si la permaculture est généralement associée à l’agriculture, elle n’est pas un concept propre au monde agricole. "On peut définir cela comme la conception consciente des systèmes humains qui vont imiter les écosystèmes naturels pour que ces systèmes soient le plus durable possible." En d’autres termes, la permaculture tend inexorablement vers une autogestion et peut, dès lors, s’appliquer dans de nombreux secteurs de gestion… de l’agriculture à la finance.

"La société est confrontée à des bouleversements majeurs et la volonté de la permaculture est, justement, d’anticiper et de trouver des solutions", précise-t-on au Campus.

La formation, reconnue internationalement, permettra, en douze modules (total de 72 heures), de se familiariser au concept en achevant cet apprentissage par une présentation de groupe.

Pourquoi faire ce choix à La Reid ? Pratiquement parlant, le Bachelier en agronomie de la HEPL forme des professionnels dans les secteurs de l’agro-industrie, des biotechnologies, de l’environnement, la forêt, la nature et les techniques et les gestions agricoles… "Ces futurs acteurs du monde agronomique seront donc en première ligne face à ces changements à mener."

On comprend ici aisément l’intérêt d’une telle option… sans nul doute amenée à faire des petits.