Liège

Le site abritera 33.000 m2 de logement et 30.000 m2 d’activités économiques

LIÈGE Le Val Benoit dispose désormais de son Masterplan qui servira de référence à tous les acteurs et indique les grandes orientations pour les aménagements du site.

Concrètement, le Masterplan définit les grandes orientations de développement du Val Benoit, tant au niveau de la réhabilitation des anciens bâtiments universitaires dont l’architecture moderniste sera préservée, que des nouvelles constructions qui permettront une utilisation optimale du site, tout en gardant de larges espaces verts.

Le Masterplan définit également la mobilité sur place, avec une priorité forte donnée aux modes de transports doux en intérieur d’îlot et des connexions fortes avec les transports en commun, dont le futur tram qui passera à proximité immédiate. Ainsi une seule voirie pénètre réellement dans le site.

À terme on y trouvera, des activités économiques sur quelque 30 000m2, des logements pour près de 33 000 m2, (soit entre 200 et 250) mais aussi quelques commerces de proximité, des espaces verts et de détente accessibles à tous.

Cette dynamique liée à la mixité est d’ailleurs déjà entamée grâce à la présence du Forem et de la section Théâtre et Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Liège.

Les fonctions culturelles pourraient également être étendues dans l’ancienne centrale thermoélectrique, alors que l’implantation d’un pôle d’enseignement dans le bâtiment de Mécanique est à l’étude.

Les pompiers de Liège envisagent, quant à eux l’implantation d’un poste avancé côté Meuse. Le projet, estimé à 35 millions, bénéfice de subsides : 10 millions seront octroyés par le ministre de l’Aménagement du territoire Philippe Henry; 11 millions pour les travaux d’équipement et 6,5 millions de droits de tirage Sogepa seront accordés par le ministre de l’Économie Jean-Claude Marcourt. La Spi prendra le solde en charge.

Reste maintenant à trouver des investisseurs privés, entre autres, pour les logements et des entreprises désireuses de s’installer au Val-Benoit.



© La Dernière Heure 2013