Liège

La délibération n'est pas une simple motion


LIEGE Réuni lundi soir devant une assistance largement composée de travailleurs du sidérurgiste ArcelorMittal, le conseil communal de la Ville de Seraing a adopté une délibération destinée à marquer son soutien aux travailleurs touchés par la fermeture de la phase liquide.

La délibération n'est pas une simple motion, puisqu'elle prend deux mesures "concrètes" selon les mots du bourgmestre Alain Mathot (PS). Tout d'abord, grâce à un léger bonus constaté à l'occasion d'une modification budgétaire, un fonds de soutien de 25.000 euros va être créé.

"Il sera destiné à soutenir des actions sociales en faveur des travailleurs ou les études destinées à envisager un avenir pour la sidérurgie à Liège et il sera alimenté au-delà de ce premier geste", souligne le bourgmestre.

Deuxième mesure: les sociétés de logement actives à Seraing sont "invitées à prioriser dans l'attribution des logements sociaux les travailleurs de la sidérurgie qui seraient dans l'obligation d'en trouver un". Cette deuxième mesure, inapplicable dans le giron de la Société Wallonne du Logement, ne serait applicable que si, comme elles le souhaitent, les sociétés en question quittaient cette tutelle.

L'opposition MR-Ecolo-PTB-CDH, opposé à ce projet des sociétés de logements sociaux, s'est dès lors abstenue à regret lors du vote après que le MR a essayé sans succès de faire voter un amendement qui retirait cette disposition contestée de la délibération de soutien.

© La Dernière Heure 2011