Liège Pêtards, chiques et confettis, un carnaval aux accents liégeois dans le quartier Saint-Léonard.

Une étrange activité régnait ce samedi après-midi dans le quartier Saint-Léonard à Liège. À l'approche de la place Vivegnis en effet, dans le coeur d'un des lieux les plus "populaires" de la Cité ardente, les passants étaient de plus en plus colorés; et tous se dirigeaient vers un même point: le départ du cortège du carnaval du nord.
Ici, pas de costume traditionnel, d'orange ni même de fanfare stéréotypée. Le carnaval du Nord, qui avait lieu pour la 14e fois consécutive, c'est un événement qui associe ce caractère typique de Liège à un souvenir costumé qui "fleure" bon la cour d'école.

Entre les déguisements de Donald Trump, de clowns, de cow-boys, d'indiens ou encore de robots et de fantômes, les Liégeois font revivre leur âme d'enfants... ces derniers n'étaient d'ailleurs pas oubliés puisque des tonnes de confettis étaient lancées pour l'occasion, sans oublier les "chiques" et les pêtards bien sûr.
Attention, qui dit carnaval et défilé dit quand même tradition. Celle du carnaval du Nord, c'est celle du Miniss Hiver, qui doit être "lapatatisé". Le méchant Miniss était donc promené dans sa cage, en tête de cortège, afin d'être lapidé de patates. Le rendez-vous était donné à tous les habitants du quartier à l'Espace 251 Nord, vers 18h30. Quartier "bobo" et de réputation "gauchiste" obligent, une tour des Finances allait servir de bûcher au méchant Miniss. De quoi ravir tous les convives présents, y compris Léon Tchiniss, un tout petit géant qui a aidé les enfants du quartiers à se débarrasser de l'hiver. Tout un programme !