Liège 60 emplois en moins mais 0 licenciement

Une profonde transformation, c’est ce que pourront découvrir les clients du Carrefour de Belle-Île en se rendant sur place, ce mercredi 28 novembre. Après une semaine de fermeture en effet, le supermarché de la galerie commerciale dévoilera son nouveau visage. Une issue a priori favorable donc pour la grande surface qui, début janvier, devait purement et simplement fermer ses portes.

"Dans le plan social de base, il est vrai que Carrefour envisageait la fermeture définitive de l’enseigne à Belle-Île", explique Baptiste Van Outryve, porte-parole de Carrefour Belgique, "mais une seconde piste a finalement pu être étudiée". Celle d’une réouverture donc, nécessitant d’importants aménagements. "Nous n’avons pas simplement diminué la surface, nous avons investi et réorganisé le magasin, avec une vision à long terme".

D’un point de vue commercial, l’hypermarché se transforme donc en supermarché et la superficie passe de plus de 7.000 m² à 2.500 m²; avec une concentration sur l’alimentaire et la droguerie. Bye-bye "non-food".

D’un point de vue social - c’est une fierté du groupe Carrefour - la transition a pu être réalisée sans licenciement… même si des 140 emplois, il n’en reste plus aujourd’hui que 80. Ce qui se traduit par des reclassements, des départs volontaires et des prépensions. "Cela s’est fait en concertation totale avec les travailleurs qui ont eu le choix", précise le porte-parole.