Liège

Patrick Deswert a été licencié pour motif grave, sans préavis ni indemnité defgnée


LIEGE Condamné mardi à une peine de 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Liège, dans le cadre du dossier relatif aux détournements commis dans le cadre de la campagne électorale du bourgmestre Patrick Avril, le directeur-gérant des Habitations sociales de la commune de Saint-Nicolas a été licencié vendredi. Patrick Deswert a été licencié pour motif grave, sans préavis ni indemnité, a annoncé vendredi le Comité de gestion des Habitations sociales de Saint-Nicolas, après s'être réuni en urgence ces deux dernières journées pour examiner la situation de son directeur-gérant.

On lui reproche notamment son comportement hyper-centralisateur et autoritaire, ainsi que sa condamnation récente par le tribunal correctionnel de Liège.

Le Comité de gestion des Habitations sociales a regretté une évolution de la rigueur de gestion de l'intéressé, depuis le début de ses fonctions, vers l'autoritarisme, la monopolisation de l'information et de la décision à l'intérieur de la société. Estimant que la rupture de confiance à son égard était complète, immédiate et définitive, il a décidé à l'unanimité de le licencier.

Patrick Deswert avait été condamné par le tribunal dans le cadre du dossier des "panneaux électoraux" reproché aussi au bourgmestre. Il lui était reproché d'avoir détourné des fonds et du matériel public. Une partie du matériel acheté sur le compte des Habitations sociales aurait en réalité servi à la campagne électorale de Patrick Avril. Une peine de 6 mois de prison avec sursis de 5 ans et une amende de 2.750 euros avec sursis de 3 ans avait été prononcée.


Le 24 novembre 2010, la sixième chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Liège a cassé l’arrêt rendu en première instance concernant Patrick Deswert et l’a « acquitté de l’ensemble des préventions mises à sa charge ».

© La Dernière Heure 2009