Le groupe CMI dans le thermo-solaire

J.Def. Publié le - Mis à jour le

Liège

Sa chaudière fonctionnera en Afrique du Sud

SERAING La première commande, dans le secteur de l’énergie, que vient d’annoncer fièrement le groupe CMI est le fruit de quatre années de recherches et de développement. Cette commande provient d’un partenaire espagnol, Abengoa Solar, que l’on place comme leader mondial dans la mise au point de centrales thermo-solaires.

CMI se positionne ainsi sur le marché de la production d’électricité à base d’énergie solaire. Un marché d’avenir sachant que l’on estime que “plus de 30.000 MW seront installés d’ici 2020 dans le monde et que 20 % de l’électricité européenne pourrait provenir d’énergie solaire à l’horizon 2050”.

C’est CMI qui réalisera la partie névralgique de la centrale, soit la chaudière. Cette commande occupera durant un an un atelier de douze emplois équivalents temps-plein. À ce jour, Abengoa a déjà conçu des centrales thermo-solaires de 10 et 20 MW.

Si le groupe espagnol a fait appel à CMI, c’est parce qu’il avait besoin de son expertise pour développer une nouvelle centrale de 50 MW. “Cette chaudière permettra d’augmenter la puissance de ces centrales” , souligne Bernard Serin, président et administrateur-délégué de CMI. “C’est 50 MW actuellement mais nous avons l’ambition d’aller plus loin : 100, 200, 400 MW. Pour cela, il faudra avoir recours à de nouvelles technologies, comme le sel fondu peut-être”.

La centrale qui accueillera la chaudière made in CMI sera installée en Afrique du Sud, à Upington. Elle mesurera environ 25 m de large et 18 m de haut. La mise en route est annoncée en 2013.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner