Liège Le chantier de la rue de la Casquette a un mois d’avance. D’ici peu, la rue sera piétonne.

Il y a plusieurs mois déjà que cet important chantier a débuté à proximité du Carré de Liège. La rue de la Caquette, qui longe le quartier le plus festif de Liège, est en effet en pleine transformation. Après le travail des impétrants, la rue se pare de nouveaux pavés… signe que le piétonnier liégeois s’étend. C’était l’une des demandes de la population et l’un des objectifs du projet de ville.

"On a procédé il y a quelques jours au repli des chantiers à Liège mais cela ne veut pas dire que tout s’arrête", explique l’échevin des Travaux, Roland Léonard, "d’ailleurs, le chantier de la rue de la Casquette a très bien avancé; nous avons un mois d’avance sur le planning. Il recommencera le 4 août"… pour se terminer au mois de novembre 2014 théoriquement.

Quel visage aura cet axe du centre-ville dans quelques mois ? Le même que celui de la rue Pont d’Avroy qui, depuis quelques années déjà, fait la part belle aux piétons. "Il y aura effectivement des bornes rétractables à l’entrée et à la sortie de la rue", précise l’échevin des Travaux. Ces bornes seront installées au niveau du boulevard de la Sauvenière mais aussi du côté de la rue Sébastien Laruelle. Pratiquement parlant, les livraisons pourront être effectuées en matinée et les riverains auront une carte activant les bornes… mais la rue sera bel et bien piétonne d’ici 4 mois.

Ce chantier, dont le coût est estimé à quelque 600.000 €, n’est que la première étape de l’extension inexorable du piétonnier du centre-ville de Liège. Lorsque les travaux relatifs au tram atteindront les boulevards en effet, la mise en piétonnier du Carré s’étendra jusqu’à la place Xavier Neujean qui conservera toutefois un parking.

Aujourd’hui , le premier tiers de la rue est déjà pavé… et l’échevin des Travaux de préciser que les pavés utilisés, d’origine belge, ne nécessitent pas de joints.