Liège

Les policiers de la zone Fagnes se rendent dans les écoles

JALHAY Le racket, cela n'arrive pas que dans les grandes villes. Partant de ce principe, les policiers de la zone Fagnes (Spa, Theux et Jalhay) sillonnent les écoles depuis maintenant trois ans pour les sensibiliser à ce phénomène.

"Il s'agit d'une petite animation de deux heures durant laquelle nous expliquons aux enfants comment réagir lors d'une situation de racket" , explique Philippe Dessy, du service prévention. "Grâce à différents jeux de rôles mais aussi à une série de questions-réponses, nous les impliquons directement dans le sujet. Et généralement, le retour est excellent."

Cette semaine, Philippe Dessy était présent à l'école communale de Jalhay, accompagné de Mélanie Denoël, la psychologue de la zone et deux stagiaires en assistance sociale. Et les élèves de sixième année étaient particulièrement contents d'être actifs.

C'est le cas de Maureen . "Nous avons appris qu'il valait mieux circuler en groupe ou dans les rues fréquentées. Cela limite ainsi les risques d'être racketté. On nous a également dit que nous devions éviter de montrer des objets de valeurs pour diminuer les tentations. Je n'ai jamais été victime et j'espère ne jamais l'être. Aujourd'hui, en tout cas, je sais ce que je dois faire si ça devait m'arriver."

M. Vitrier, l'instituteur, était également satisfait de la réaction de ses élèves. "Les jeux de rôles sont très importants car ils permettent aux enfants de bien visualiser ce qu'est le racket. Dans l'ensemble, mes élèves ont très bien réagi et on voit qu'ils comprennent que les saynètes pourraient très bien leur arriver."

"Il est clair", continue l'instituteur, "que les risques sont nettement moindres à Jalhay que dans les grandes villes mais ils ne resteront pas toutes leurs vies dans la commune. J'invite tous mes collègues à organiser ce type d'intervention dans leur classe."



© La Dernière Heure 2009