Liège Atteinte d’un cancer des muscles, elle a dû être amputée d’une jambe en 2017

C’est une histoire difficile que nous raconte Lorysya, 8 ans, mais c’est aussi une histoire pleine d’espoir… Cette jeune Spadoise vient de faire sa rentrée à l’école, en 3e primaire. Et c’est tout sourire qu’elle a pu retrouver le chemin de l’école, après en avoir été écartée durant deux longues années. Le combat n’est pourtant pas fini pour Lorysya qui lutte contre un cancer depuis… 4 ans déjà.

Nico, son papa, nous raconte cette terrible épreuve et avoue que c’est avant tout le courage de sa fille qui leur a permis de tenir.

"Le 13 janvier 2015"… cette date restera à jamais gravée dans sa mémoire. Et pour cause. "C’est ce jour-là", se souvient le père de Lorysya, "que nous avons découvert. Notre petite fille est revenue de l’école, un petit garçon l’avait poussée et elle avait mal à la jambe. Elle s’en plaignait sans cesse… il s’est avéré après vérifications qu’elle avait une tumeur au mollet".

Le verdict est sans appel, il s’agit d’un cancer des muscles. À partir de ce jour, ce fut une lente descente aux enfers pour Lorysya et sa famille. "Nous avons découvert qu’elle avait des métastases dans tout le corps, il a fallu entamer une chimio qui a duré deux ans".

Difficile d’expliquer à une petite fille que sa vie, qui ne fait que commencer, peut s’arrêter du jour au lendemain. Mais jamais Lorysya n’a abandonné nous confie son papa, ému. "Elle a toujours le moral, elle nous donne un fameux courage".

Le traitement pourtant est long et très difficile à encaisser. "Elle a perdu ses cheveux, elle a dû être écartée de l’école, elle a perdu énormément de poids aussi, elle est descendue jusqu’à 15 kilos". Puis, alors que tout semblait rentrer dans l’ordre, nouveau coup dur début 2017. "Une tumeur a de nouveau été découverte, au même endroit. La seule chose à faire était d’amputer". Il a dès lors fallu expliquer à Lorysya que c’était la seule solution pour continuer à vivre…

Et la vie a pu reprendre son cours mais entre-temps, si Lorysya a su garder le moral, elle a aussi dû faire face à la disparition d’amis, atteints du même mal et rencontrés lors de ses traitements à l’hôpital.

Une dernière épreuve attend aujourd’hui la jeune Spadoise. "Elle doit encore prendre des cachets jusqu’en avril est ensuite, elle devra subir une opération au niveau de sa jambe amputée". Une ultime opération espère Nico qui ne souhaite qu’une chose… "que Lorysya puisse, comme elle le souhaite, faire de la danse". Vivre sa vie, enfin.

Une opération de soutien

Des habitants de Juprelle ont décidé de se mobiliser pour aider la jeune fille et sa famille… si une large partie des frais est prise en charge par la mutuelle, tout n’est malheureusement pas couvert. À cette épreuve s’ajoutent donc de lourdes charges financières. C’est la raison pour laquelle une balade gourmande est organisée, ce dimanche 16 septembre 2018 dès 10 h 45, au profit de la petite Lorysya. Le but est de récolter des fonds pour offrir à Lorysya un peu de réconfort. Informations complémentaires sur la page Facebook "Merci pour Lorysya".