Liège Les jeunes étudiants d’origine française seront appelés à comparaître devant le tribunal correctionnel